Johnny : Très très joli Mesdemoiselles !

Liza : Tu pourras baratiner les vieux, leur dire que je suis allée au lit de bonne heure

Baby : Oui, où tu veux aller ?

Liza : Dans une petite forêt, il paraît que la mousse est confortable

Tout en écoutant d'une oreille distraite sa soeur, Baby fait les yeux doux à Johnny qui vient d'arriver et lui sourit

Johnny : Ciao ma belle en embrassant Penny sur la joue et il s'en va

Baby s'approche de Penny...

Baby : Oui vous êtes vraiment belle et je n'ai jamais vu une aussi bonne danseuse

Penny : Ouais ma mère m'a foutu à la porte quand j'avais seize ans, depuis ce jour là, je danse. De toute façon, c'est la seule chose que je sais faire

Baby : Vous en avez de la chance !

Penny range ses affaires, ferme son sac et repart sans un mot. Plus tard...

Max : Alors vous ne dansez pas ?

Baby, à côté de son père, regardait Johnny qui dansait avec une femme resplendissante

Marjorie : On attend le quart d'heure de valse

Vivian : Hello Max ! Vous ne trouvez pas que mes leçons commencent à me profiter ?

Max : Vous êtes divine ma chère Vivian, super fantastique... Et c'est Vivian Pressman, on les appelle les poupées de bungalow. Ce sont des femmes qui restent ici toute la semaine. Le mari ne vient que pendant le week-end. Pendant ce temps là, elles se donnent du bon temps.

Votre mari arrive vendredi Vivian ?

Vivian : C'est ça !

Max : Pas souvent là, il est rigolo... Ouais, salope ! en marmonnant tout bas

Gilles : Euh... Où est Penny ? tout le monde la cherche

Johnny : Comment ça où est Penny ? elle est fatiguée, vous comprenez ? fatiguée...

Gilles : Elle doit danser c'est pour ça qu'on la paie. Allez viens poupée on va faire un tour en s'adressant à Baby

Gilles met un bras autour des épaules de Baby et ils s'éclipsent sous le regard amusé des Houseman...