Johnny : Ecoute je sais ce que je fais Penny

Penny : C'est toi qui va m'écouter. Tu vas arrêter ça maintenant, compris ?

Johnny dit oui de la tête et baisse les yeux... Baby attend dehors assise sur la marche de l'escalier. Johnny sort enfin...

Johnny : Ecoute, il va falloir que j'y aille là. J'ai une leçon de danse dans trois minutes et ils vont me tuer si je suis pas là

Baby : Oui bien sûr je comprends. Tu peux y aller

Johnny : A bientôt... Et il s'en va...

Baby : Johnny ??

Johnny se retourne et ils se sourient...

Ce jour là, il pleut...

L'animateur : Maintenant un jeu pour les jours de pluie. On va chercher des escargots. Celui qui en rapporte le plus, gagne une cafetière électrique...

Liza : Oh la la j'en ai marre, je suis tellement dégoûtée par cette pluie. Je n'aurais pas mis cette robe si j'avais su. J'aime pas aller aux escargots

Marjorie : T'as qu'à aller chasser les grenouilles, c'est plus sportif...

Liza : Où est mon rouge à lèvres irisé, je l'avais mis dans ce tiroir. C'est le troisième tube que je perds

Marjorie : Baby, où vas tu sous cette pluie ?

Baby : Euh... Je vais manger une crêpe. Ils en servent près du bar

Liza : Fais gaffe à ta ligne, tu vas gonfler

Baby sort sous le lourd regard de son père... En attendant, chez Johnny

Johnny et Baby sont étendus l'un contre l'autre...

Baby : Est-ce que t'as eu beaucoup de femmes ?

Johnny : Quoi ?

Baby : Ben oui... Est-ce que t'as eu beaucoup de femmes ?

Johnny : Oh ! pose pas de questions idiotes

Baby : Oh ! écoute... J'ai envie de savoir

Johnny : Non... Non... Il se lève du lit et enfile son pantalon et se met à sortir une excuse incroyablement bidon...

Johnny : Ecoute. C'est dur de résister pour un mec comme moi. Je suis né dans le ruisseau et d'un seul coup toutes ses femmes qui s'offrent, elles viennent se coller contre moi, et leur peau est si parfumée. Ce serait un crime que de pas leur faire plaisir. C'est toujours les plus riches qui sont comme ça, tu sais ? et pourtant je pensais qu'elles avaient la classe. Tu parles, elles me filent les clefs de leur chambre pour que je vienne les caramboler, alors moi forcément, je me prenais pour un superman. Je croyais que je comptais pour elles. C'est complètement idiot, en fait elles se foutent complètement de moi...